Chroniques

Skryta’lian – Tome 1 (Chronique)

Bonjour tout le monde, aujourd’hui je vais vous parler de ma dernière lecture : le Tome 1 de Skryta’lian, une saga d’anticipation fantasy écrite par Stéphanie Bellamy.

Le résumé

En 2243, alors que le monde a sombré dans le chaos et doit faire face à la famine et à des épidémies, seules trois nations, appelées la Triade, résistent à cette anarchie afin de protéger la civilisation qui reste.

La France fait face à un soulèvement politique et à un conflit qui oppose ceux qui veulent prendre le pouvoir et ceux qui résistent à ce nouveau système.

Pensant dominer le monde, les Hommes voient le réveil d’une espèce bien plus ancienne, qui est bien décidée à reprendre le contrôle et à faire payer aux mortels toute cette souffrance.

Mon avis

Skryta’lian nous amène dans un monde futuriste pas si éloigné du nôtre, ce qui nous permet de pouvoir facilement nous identifier aux personnages. Les personnages principaux sont assez bien travaillés, même si je regrette le manque de flash-back , mais ça reste mon goût personnel. Je dois dire que je m’attendais à plus de flash-back, car je connais cette même préférence qu’a l’autrice. Cependant, l’action nous tient en haleine tout au long du récit, ce qui m’a fait oublier ce détail. Tout se succède parfaitement et c’est très fluide, ce qui rend la lecture addictive. Je voulais toujours en savoir plus lorsque j’arrivais à la fin d’un chapitre.

Les descriptions ne sont pas omniprésentes et nous laissent nous transporter dans le film de l’histoire. C’est une très bonne chose, bien que je sois plutôt de la team longue description et j’ai été un peu frustrée dans quelques scènes, mais là encore c’est un goût personnel. Elles sont toutes même suffisantes, car je n’ai pas eu de difficulté à imaginer les scènes.

Concernant l’intrigue, je n’ai rien de négatif à dire là-dessus, toutes les actions se suivent parfaitement. L’autrice a une jolie plume, qui est très fluide et les dialogues me semblent très réalistes. Les intrigues sont reliées à la principale, une chose que j’apprécie particulièrement car je n’ai  pas eu l’impression de sortir de l’histoire, comme j’ai pu le ressentir dans d’autres livres.

Les thèmes abordés sont multiples, tels que la politique et la cruauté humaine, mais j’ai été tout particulièrement touchée par le thème du handicap. La fille du personnage principal est malentendante. J’ai vécu avec ce handicap toute ma vie, pas moi personnellement, mais mes parents, eux sont malentendants et sourds. Ce sujet me touche donc en plein cœur, ce qui a fait que ce livre a marqué beaucoup de points.

Deux scènes m’ont particulièrement marquée dans ce livre et j’ai presque lâché ma petite larme. J’ai même espéré jusqu’à la dernière ligne, un revirement mais en vain. Mon chapitre préféré, qui est aussi paradoxalement celui que je déteste le plus (pas dans le mauvais sens bien sûr), est le chapitre 14. Dans ce dernier chapitre,  il y a une des deux scènes qui m’ont marqué et la situation, ainsi que le personnage principal, change totalement, et moi j’aime les changements drastiques. Il vous faudra alors lire ce livre pour connaître cette scène qui m’a tant marqué et cette transformation.

J’avais beau imaginer toutes les fins possibles, je ne m’attendais pas totalement à ça. Certaines choses étaient peut-être prévisibles et sûrement voulues par l’autrice, comme le développement du fameux personnage, mais tout ce qu’il y avait autour était carrément imprévisible selon moi. 

Globalement, j’ai aimé ce livre. Il n’y a pas de grosses incohérences, je n’en ai d’ailleurs pas vu, ou c’est passé inaperçu. Je regrette seulement qu’il y ait peu de flash-back ou d’explications dans certaines scènes, mais ce n’est pas un énorme problème car c’est vite oublié tout au long de la lecture. De plus, je vais sûrement avoir plus d’explications et de Flash-back dans le tome 2. 

En sommes, je vous conseille amplement ce livre qui est très rapide à lire, peut-être même trop rapide, donc heureusement que j’ai déjà le tome 2 sous la main pour continuer.

Et vous, l’avez-vous lu? Si oui, qu’en avez-vous pensé? Et si oui, on est d’accord qu’on déteste Stéphanie pour cette fin horrible, hein?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.